Qualité des soins : soyez prêts pour la nouvelle certification de la Haute Autorité de Santé

surgeon

Certification V2020 : 15 objectifs à atteindre déclinés en 131 critères

La certification V2020 des établissements de santé pour la qualité des soins de la HAS vise à répondre aux enjeux actuels. Ancrée dans les pratiques des soignants, elle s’intéresse davantage au résultat de la prise en charge pour le patient. En septembre 2021 débutera le “calendrier habituel” de certification de tous les établissements, si la situation sanitaire le permet. L’attribution de cette certification passe par l’atteinte de 15 objectifs déclinés en 131 critères (111 critères standard, 15 critères impératifs et 5 critères avancés). Ainsi, pour être certifié, le score global, calculé à partir de résultats des critères standards et impératifs, doit être supérieur ou égal à 50%.

La complétude du dossier patient et son accessibilité aux professionnels de santé impliqués figure parmi les critères qualifiants. Les établissements de santé doivent aussi présenter les actions d’amélioration entreprises pour réduire les délais de rendu des résultats d’examens en anatomopathologie et en biologie ainsi qu’en imagerie médicale. La sécurité des Systèmes d’Information (SI) doit également s’inscrire dans la même démarche d’amélioration continue que la qualité des soins, tout comme la Qualité de Vie au Travail (QVT).

Reconnaissance vocale dans le Cloud : un accélérateur de l’amélioration de la qualité des soins

Qu’il s’agisse des examens de biologie ou d’imagerie, de la maîtrise du risque numérique ou plus globalement de la qualité et de la continuité des soins, la solution de reconnaissance vocale dans le Cloud, Dragon Medical One, contribue à l’amélioration de la qualité de nombreux processus. Au CHU de Nantes, au Groupe Hospitalier Saint-Joseph ou encore au CH de Rambouillet, les médecins complètent le Dossier Patient Informatisé (DPI) en temps réel. L’information clinique est ainsi rapidement mise à disposition des différents acteurs intervenant autour du patient.

Cela a aussi une incidence sur le délai de remise de la lettre de liaison au patient en sortie d’hospitalisation. A l’hôpital Saint-Joseph de Paris, 85% des patients sortent avec leur lettre de liaison. Plus globalement, le temps consacré à la production de la documentation médicale (comptes-rendus et résultats d’examen) est significativement réduit. Les services arrivent en quelques semaines à absorber leur retard, grâce à la reconnaissance vocale et avec le même effectif. Aux Hospices Civils de Lyon, le délai moyen entre la cotation de l’acte médical et la diffusion/validation du compte rendu d’imagerie est passé de plus de 4 jours à 15 minutes.

Au quotidien, c’est le confort de travail des médecins qui s’améliore. La reconnaissance vocale, d’une part, diminue le nombre de clics (12 patients vus = 1233 clics de souris), et d’autre part, évite les re-saisies et les potentielles erreurs en dictant avec précision. Dragon Medical One permet aussi aux établissements de santé de répondre aux besoins de mobilité des professionnels de santé, tout en garantissant les plus hauts niveaux de protection et de sécurité des données.

Voyez ce que vous et Dragon Medical One pouvez faire :

  • Capture en temps réel de tous les éléments nécessaires à la prise en charge,
  • Remise de la lettre de liaison à J-0,
  • Diminution du temps de production et d’envoi des comptes rendus et résultats d’examen
  • Maîtrise du risque numérique
  • Harmonisation des outils au sein des groupements offrant un meilleur confort de travail aux professionnels de santé
  • Amélioration de l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée
  • Réduction de la frappe à zéro
Téléchargez notre epaper

Découvrez comment Dragon Medical One améliore la qualité des soins dans les établissements de santé publics comme privés, et les verbatims des professionnels de santé qui l’utilisent au quotidien

En savoir plus
Frederik Brabant, MD

À propos de Frederik Brabant, MD

Frederik Brabant, MD is Chief Medical Information Officer at Nuance where he is in charge of the European healthcare market strategy. He joined the team in 2006 and has focused on bringing innovative speech recognition and coding solutions to the healthcare market in a variety of roles ranging from product management to marketing, both in EMEA and North America. He is a medical doctor specializing in sports medicine, holds an engineering degree, and successfully completed the International Management Program at the Vlerick Business School in Brussels.