Logiciel médical : 5 conseils à suivre pour un déploiement réussi

Logiciel médical, 5 conseils pour déployer avec succès

Logiciel médical : pour lutter contre l’épuisement professionnel des médecins, améliorer leur confort de travail, la qualité et la sécurité des soins délivrés aux patients, mais aussi les indicateurs de qualité, les établissements de santé s’appuient sur les nouvelles technologies médicales. La reconnaissance vocale, la documentation médicale assistée par ordinateur ou encore les assistants virtuels vocaux font partie de ces technologies innovantes au service des professionnels de santé.

Logiciel médical, comment déployer avec succès

Le logiciels médicaux ont été conçus et perfectionnés de manière à rendre les processus de documentation médicale et la tenue du Dossier Patient Informatisé (DPI) plus efficaces et intuitifs. Cependant, leur simple mise en œuvre ne résout pas comme par magie tous les défis auxquels un établissement de santé est confronté. Bien exécutées, les technologies médicales peuvent aider à alléger les tâches de documentation des dossiers des patients. Au contraire elles peuvent les alourdir, si elles sont mal déployées.

La formation est votre outil clé

Basés l’expérience acquise au fil des ans par nos équipes de services professionnels, pour implémenter avec succès des technologies médicales dans les établissements, voici 5 conseils clé :

  1. Misez sur la formation. Rendez-la obligatoire. Une bonne formation sera payante. Tandis qu’une mauvaise vous coûtera cher et impactera sur la qualité des soins délivrés aux patients. Former d’abord des champions, vous aidera à former avec succès vos utilisateurs.
  2. Ne vous contentez pas d’expliquer aux utilisateurs comment fonctionnent les différents boutons. Formez-les en prenant en compte vos processus organisationnels et les flux de travail du DPI. Vos utilisateurs se doivent de maîtriser tous les outils, pas uniquement le DPI, la reconnaissance vocale ou la documentation médicale assistée par ordinateur. Oubliez, les formations de « rattrapage ». Elles sont coûteuses et prennent du temps.
  3. Formez à l’excellence et à l’expertise de bout en bout du flux de travail. Les médecins seront plus satisfaits en procédant ainsi. Lorsque vos médecins champions sont au point, appuyez-vous sur eux pour aider les autres. Ça marche !
  4. Utilisez des check-lists, des vidéos et organisez des sessions de perfectionnements régulières. En particulier lorsque le logiciel est mis à jour. Brisez les mauvaises habitudes et comblez les lacunes dès qu’elles sont identifiées.
  5. Prévoyez des formations spécifiques et personnalisées selon les besoins des métiers. Vous créerez ainsi un sentiment de communauté parmi les médecins pour un meilleur partage des connaissances et des bonnes pratiques.

Des recherches récentes révèlent que les investissements dans la formation aux technologies médicales présentent de nombreux avantages : de l’amélioration de la satisfaction des utilisateurs à de meilleurs soins aux patients. Après tout, à la fin de chaque interaction numérique de santé, le plus important : c’est le patient.

 

 

Voyez un exemple de déploiement réussi

Regardez le témoignage du Groupe Hospitalier Paris Saint Joseph

En savoir plu

À propos de Sandra Logut

Sandra Logut a développé son expertise e-santé depuis plus de 10 ans, notamment auprès d’un éditeur de systèmes d’information santé (#SIH #DPI #RIS #PACS #LIS) en France et au Benelux, puis en exerçant comme consultante pour accompagner les stratégies e-santé des entreprises et des start-up. A titre personnel, Sandra est membre de l’APSSIS, une association qui œuvre pour la sécurité des systèmes d’information de santé.