Cloud et SIH : quel DSIH êtes-vous, pionnier ou suiveur ?

Les modes de consommation des technologies évoluent vers le Cloud, selon la majorité des DSI interrogés. Un modèle qui leur permet de se focaliser sur le service aux métiers et de profiter de solutions flexibles, accessibles sans délai, et qui favorisent la mobilité.

Cloud et SIH : le Cloud oui, mais pas pour tout

Parmi les DSI interrogés, des DSI pionniers montrent la voie en matière de Cloud. Ces derniers ont déjà externalisé 41 applications dans le Cloud. La messagerie et les applications bureautiques se classent évidemment en tête du podium. Et 80% d’entre eux sont prêts, à moyen terme, à utiliser une solution de reconnaissance vocale dans le Cloud. Quant aux DSI suiveurs, ils envisagent de poser dans le Cloud 6 applications en moyenne : portail patients/médecins (84%), stockage/archivage (78%), messagerie (78%), PMSI (69%) …

Un SIH plus critique que jamais

La pandémie de coronavirus a mis en exergue le rôle crucial du SIH pour maintenir la continuité de la prise en charge des patients. Le système d’information doit être en mesure de s’adapter rapidement afin de rendre l’information médicale accessible au bon interlocuteur, tout le temps où qu’il soit avec des interfaces réactives. Selon l’enquête, le rôle du SIH, dans la prise en charge des patients et l’organisation de l’hôpital, est amené à s’intensifier dans les années à venir. Pour les répondants, le développement des équipements biomédicaux connectés au SI, les nouveaux outils de traitement des données s’appuyant sur le Big Data et l’IA et l’externalisation de l’infrastructure IT vont nécessairement faire évoluer le SIH.

Une DSI centre de services

Externaliser l’infogérance et la fonction support est l’un des composants nécessaires pour libérer les DSI. Cela doit leur permettre de se recentrer sur l’innovation et les services aux utilisateurs. Opérer la transformation de la DSI en centre de services est certes un défi. Mais que les DSI ont déjà commencé à relever. La transformation digitale des établissements de santé, qui sert avant tout les médecins et les patients, devra passer par l’usage du Cloud, certainement hybride. Il revient aux DSI pionniers de montrer la voie à ceux qui n’ont pas encore fait le choix du Cloud.

Obtenir mon exemplaire

Pionnier ou suiveur ? Comparez-vous, découvrez les tendances, la vision et les chiffres clés du Cloud à l’hôpital en téléchargeant les résultats de notre enquête

Télécharger

À propos de Sandra Logut

Sandra Logut a développé son expertise e-santé depuis plus de 10 ans, notamment auprès d’un éditeur de systèmes d’information santé (#SIH #DPI #RIS #PACS #LIS) en France et au Benelux, puis en exerçant comme consultante pour accompagner les stratégies e-santé des entreprises et des start-up. A titre personnel, Sandra est membre de l’APSSIS, une association qui œuvre pour la sécurité des systèmes d’information de santé.